DEPERDUSSIN A. En 1911, A. Deperdussin (1864-1924) utilise toujours les factures de la Société Anonyme des Chantiers Tellier, constructions navales et aéro-navales, anciennement "Sociétés Tellier Fils et Gérard", se revendiquant des Anciens Chantiers Tellier du 52 quai de la Rapée à Paris dont la renommée est immense. A ce moment la, G. Pitre est directeur de ce chantier. Les chantiers A. Deperdussin utilisent ensuite leurs propres factures dés 1912. Les lettres sont signées A.Ransand qui sera ensuite le directeur des Chantiers Dossunet pendant de nombreuses années. (source factures Régates Maconnaises)

Il semble que les chantiers A.Deperdussin cessent leur activité aux alentours de la fin des années 20. (source P.Bigand)

Dans la misère, dépouillé de ses biens Armand Deperdussin se suicide à son hôtel le 9 juin 1924 (source le Petit Parisien).

Il existe un funny Deperdussin classé au titre des Monuments Historiques en 1996 et propriété de Patrick Bigand, membre de la S.N. Enghien et fondateur de la Jolie Plaisance, une association qui se préoccupe de patrimoine nautique.

Armand Deperdussin en 1911

Retour