WAUTHELET A.

Deux bateaux connus pour ce constructeur. Un youyou récupéré par un membre du Carré des Canotiers et une périssoire dans un club d'aviron de région parisienne. Un autre youyou avait été récupéré par l'association Sequana (photo ci-dessous) mais n'avait pas pu être sauvé.
Cité en 1857 dans la revue Le Sport, situé à Ivry puis en 1859 à la gare d'Ivry, "constructeur du fameux Pingouin, roi des Régates de 1859,... le chantier de cet habile constructeur, qui en si peu de temps, s'est acquis la réputation d'un maître, est le rendez-vous de l'élite du canotage parisien." (France Nautique, 1860). Il abandonne le 52 quai de la Rapée en 1872, cédant la place à Auguste Tellier, pour aller au 4 Boulevard Mazas, à Paris, qui est renommé Boulevard Diderot en 1879. Le chantier est revendu en 1892 à G.Tourainne que Alphonse Auguste Wauthelet (né en 1820) désigne comme son successeur. Tourainne aura aussi une installation 8 quai de la Marne à Joinville le Pont. De façon étonnante, il semble q'un autre constructeur ait repris cette succession puisqu'on trouve en 1899, une autre publicité pour G.Aubreton, successeur de A.Wauthelet (Bains de Mer de l'Etat - Collection des Guides-Joanne 1899).

(remerciements à M.Seyler pour les renseignements généalogiques sur Alphonse Auguste Wauthelet et à Emmanuel Alassoeur pour la localisation du chantier)

- -
   
- -

Retour