CELLE F.

Etabli en 1896 à Amphion les Bains au bord du lac Léman, François Celle (1871-1923) se forme aux Chantiers Tellier du quai de la Rapée à Paris. Le chantier est plutôt orienté vers la construction de canots automobiles mais parmi les bateaux existants on trouve aussi de petits voiliers. François Celle va gagner de nombreux prix sur ses bateaux "Excelsior". En 1925 le chantier devient la nouvelle Société Anonyme des Chantiers Excelsior qui va construire de trés gros bateaux notamment une vedette-torpilleur de 14m pour le port de Cherbourg. La société est déclaré en faillite en 1934 mais est rachetée en 1942. Il devient le Chantiers Navals du lac Léman. Le chantier cesse son activité en 1950.

(Un chantier naval du Léman français frappé d'ostracisme ? par Jean-Pierre Portier et Didier Zuchuat - 2007)

-
Le Yatchsman - 1914 - E.Alassoeur
-
1905- Gilliat est le plus ancien canot automobile du Léman connu! La coque du Gilliat est particulière: il s'agit d'une construction en double bordé (double épaisseur), avec une toile enduite à l'huile de lin entre deux. Le tout est maintenu en place par 13 000 rivets et 10 000 clous en cuivre, bien visibles et comparable de près à un "ciel étoilé". Le bordé extérieur du bateau est horizontal, tandis que celui de l'intérieur est longitudinal. Matériaux : cèdre espagnol, rivé sur membrures (frêne) et lisses (pin), pont (mélèze), plat-bord et fargue (frêne), cloisons intérieures (acajou) (Musée du Léman - 2015)
-
Relevé de plaque Par Jean-Paul Sartorio (article cité ci-dessus)
-
Retour