DOSSUNET S.A. Auguste Ransand né en 1875 et neveu de Emile Dossunet prend entre 1915 et 1920, la direction des chantiers Dossunet. Ces chantiers vont traverser la période difficile de la seconde guerre mondiale pour fermer en 1958. Auguste Ransand fut tour à tour, rameur, entraîneur, constructeur et "la providence des sociétés nautiques souvent peu argentées". On sait moins qu'il fut apprenti chez Deperdussin et aussi pilote d'avion et qu'à ce titre il a fréquenté le premier aérodrome de France à Juvisy : Port-Aviation. A la fin, Auguste est toujours directeur du chantier et son petit fils Jean est le chef de chantier. (source privée et revue L'Aviron)

Un canoë français double à Epernay (photo), un skiff exposé au Musée de Mâcon, une yole de mer à huit rameurs au CN Indre sont signalés. Il existe sans doute d'autre bateaux existants dans la mesure où les Chantiers Dossunet ont été trés actifs. Le problème est que parfois les bateaux sont signalés comme étant des Dossunet, sans plus de précisions.

Une société italienne, la Cerea de Turin, possède un huit Dossunet qui daterait du début des années 20. Celle-ci a possédée plusieurs huits Dossunet, achetés sur les recommandations de Alfred Seguin, suisse, champion de France et entraîneur à la Cerea.

Auguste Ransand (environ 1895)

Retour