LEIN A.

Architecte naval, Alexandre Lein a joué un rôle trés important dans l'évolution de la classification des bateaux à l'aviron en proposant en 1887 avec le constructeur Tellier, une yole dite "tangentielle" qui en s'appuyant sur les principes de l'outrigger révolutionnait le modèle des yoles. A cette occasion, on a pu s'apercevoir de la place prépondérante de certains constructeurs dans la vie de l'Union des Sociétés d'Aviron et notamment celle d'Alexandre Lein dans la création de la Fédération Française des Sociétés d'Aviron (L'Aviron n°16 du 26 janvier 1889)

Né en 1856, rameur émérite, champion de France en skiff jusqu'a l'année 1886-87, membre du Cercle de l'Aviron de Paris, chef de nage à de nombreuses courses avec ses coéquipiers Flouest, Mac-Henry, Louvet, il ouvre son chantier au Perreux sur Marne (4bis Chemin de Halage) aux alentours de l'année 1890, pour déménager aux alentours de l'année 1909 et s'associer à ROQUEBERT et DOSSUNET. Cette association dura trés peu de temps et au sortir de la guerre, il semble qu'A.LEIN repris son activité seul au 87 quai de la Marne à Joinville le Pont jusqu'en 1934 date de son décés. (sources : factures et revue "L'Aviron").
-
-
   

Un bateau au Perreux sur Marne (ci-contre), un bateau au Schelcher Aviron Club, un à l'AUN Lyon, un à à la SN Oise, deux bateaux à l'Aviron Toulousain, un aux chantiers Mallard, une yole au musée de la Batellerie à Conflans Sainte Honorine (Cette yole revit sous le nom de Bel Ami et à servie de modèle au constructeur Canotage de France pour les nouvelles barques de location du parc de versailles, voir ci-dessus), un huit à l'AUN Lyon construit en 1896 (sans doute le plus vieux huit de France) et un canoë à l'association Sequana. Cet inventaire montre que de nombreux bateaux existent encore de ce constructeur. Le rôle central joué par cette personnalité de l'aviron mériterait une étude complète d'autant plus que les preuves de ses qualités d'architecte naval existent encore.

L'Aviron n°8 du 3 décembre 1887

Retour